tiroir-caisse


tiroir-caisse

tiroir-caisse [ tirwarkɛs ] n. m.
• 1889; de tiroir et caisse
Caisse où l'argent est renfermé dans un tiroir qu'un mécanisme peut ouvrir lorsqu'un crédit est enregistré. Tiroir-caisse d'un magasin. Des tiroirs-caisses. Le contenu de la caisse. Partir avec le tiroir-caisse.

tiroir-caisse, tiroirs-caisses nom masculin Tiroir contenant la caisse d'un commerçant et dont l'ouverture, dans les caisses enregistreuses, est automatique. ● tiroir-caisse, tiroirs-caisses (difficultés) nom masculin Orthographe Avec un trait d'union. - Plur. : des tiroirs-caisses.

tiroir-caisse
n. m. Tiroir contenant la caisse d'un commerçant. Des tiroirs-caisses.

⇒TIROIR-CAISSE, subst. masc.
Tiroir dans lequel un commerçant range l'argent (chèques, espèces) et dont l'ouverture, dans le cas d'une caisse enregistreuse, est commandée par l'enregistrement d'un montant à percevoir. Il distribuait les paquets de cigarettes, de gomme (...), tapait son tiroir-caisse d'une forte paume et lâchait un flot ininterrompu d'invectives (ROY, Bonheur occas., 1945, p. 296).
Prononc. et Orth.:[]. Plur. des tiroirs-caisses. Étymol. et Hist. 1889 (MACÉ, Mes lundis, p. 273). Formé de tiroir et de caisse. Bbg. QUEM. DDL t. 14.

tiroir-caisse [tiʀwaʀkɛs] n. m.
ÉTYM. 1894; de tiroir, et caisse.
Caisse où l'argent est renfermé dans un tiroir (qu'un mécanisme peut ouvrir lorsqu'un crédit est enregistré). || Tiroir-caisse d'un magasin. || Le contenu du tiroir-caisse. || Des tiroirs-caisses.
1 Le tiroir-caisse, en bois vermoulu, portait une plaque de zinc sur laquelle il servait chaque jour une quinzaine de verres (…)
M. Aymé, Maison basse, III.
2 Le criminel vola le contenu du tiroir-caisse, une petite somme de 20 à 30 fr, et ne chercha pas à fouiller la maison (…)
J.-M. G. Le Clézio, la Fièvre, p. 18.

Encyclopédie Universelle. 2012.